Cimetière Sainte-Jeanne de Pont-Rouge

Un peu d’histoire...

L’emplacement du premier cimetière était situé sur une lisière de terrain sur le côté est de l’église à partir de l’avant et empiétant à l’arrière de l’église.

Les premiers règlements du cimetière datent du 16 novembre 1884. Ces règlements ne semblent pas avoir été abrogés de façon significative. Le dernier règlement portait le nom de Règlement numéro 6.

Le 3 août 1890, un calvaire, œuvre de Louis Jobin du Faubourg St-Jean, fut érigé dans le cimetière et béni. Un premier charnier fut construit en septembre 1906 par Victorin Baucage de St-Marc.

Le 5 mai 1923, il est décidé d’agrandir le cimetière en prenant sur la terre de la fabrique une superficie de deux arpents. En même temps, on fait l’exhumation des corps d’une partie du vieux cimetière pour les placer dans la nouvelle partie. On déplace aussi le charnier. Ce dernier a été défait plusieurs années plus tard.

En 1924, on ferme la façade du cimetière d’une clôture de fonte (toujours existante) et on la ceinture d’une clôture en broche refaite à plusieurs reprises.

En 1955, on agrandit le cimetière du côté sud de 125 pieds; c’est le dernier agrandissement possible dans ce cimetière. Plusieurs arbres y sont plantés afin d’embellir ce lieu et une autre clôture de fonte ferme la façade du côté ouest.

Le 10 janvier 1975, un montant de 5,00$ par année est demandé à tous les concessionnaires pour l’entretien du cimetière. À partir de 1982-1983, on peut payer l’entretien du cimetière à vie, c’est-à-dire pour 99 ans.


 

Personnes inhumées au Cimetière Ste-Jeanne

Les corps de plusieurs personnes importantes pour notre paroisse sont inhumés dans ce cimetière :

Narcisse Beaudry et Basile Mottard, ceux qui ont donné les terrains à la Fabrique (église, presbytère et cimetière), plusieurs anciens maires, des anciens combattants des 2 guerres mondiales...

M. Cuvelier artiste peintre renommé, le Révérend Walston Blais inhumé dans le lot 73, plusieurs religieuses décédées entre 1906 et 1976, les pionniers (premiers marguilliers) de la Fabrique de Pont-Rouge, le 1er médecin et organiste de la paroisse...

François Vézina le 1er sacristain qui a un lot à perpétuité car il a donné un terrain à la Fabrique on y retrouve aussi un monument à nos soldats, un emplacement pour les enfants morts à la naissance, une croix en bois surmontée d’un magnifique Christ restauré.

Cimetière Notre-Dame

Le cimetière Ste-Jeanne n’ayant plus de concession à concéder, la Fabrique opta pour l’achat d’un terrain appartenant à la Famille Graham Hill.  Ce terrain étant situé sur le Boulevard Notre-Dame, on donna le nom du nouveau cimetière : Cimetière Notre-Dame.

Les premières personnes inhumées le furent en 1977.

La particularité de ce cimetière est l’absence de monument pour les lots; il n’y a que des plaques au sol et toutes ces plaques sont pareilles.

Plusieurs lots sont réservés aux Sœurs de la Charité de St-Louis. Présentement 110 religieuses y sont inhumées. Nous pouvons y voir une très belle croix de granite et tout à côté un columbarium pouvant contenir 80 urnes y a été installé en 2001.

Depuis 2012, un coin du cimetière est réservé pour des carrés d’enfouissement.  Une magnifique clôture ferme ce lieu et des arbres et une haie viennent rendre ce cimetière plus accueillant.

En 2014, la Fabrique acheta une autre partie de la terre de la Famille Graham Hill afin d’agrandir le cimetière.


Vous recherchez un nom de personne, inscrivez un mot clé dans cette case:

 

 

Recherche affinée par l'index des noms, cliquer ici»»»

 

 


Consulter la liste des sites que nous offrons»»»

L'histoire & le patrimoine de nos cimetières...

Cap-Santé

Donnacona

Neuville

Pont-Rouge

Portneuf

St-Basile

 

Copyright© 2016 Compagnie de cimetières Portneuf Est (CCPE)... Tous droits réservés.
Optimisé pour un affichage, 1024 x 768 | Plan du site