Cimetière Saint-Jean-Baptiste de Les Écureuils (Donnacona)

La desserte des Écureuils est fondée en 1722. Un premier édifice religieux est construit vers 1721-1725 ou vers 1739 selon un plan Maillou et implanté au coin de la rue Notre-Dame et du chemin du Manoir. Il est desservi par le curé de Pointe-aux-Trembles (Neuville) jusqu'à l'installation du premier prêtre résident vers 1742-1744 dans un presbytère mis à sa disposition.

C’est la naissance de la paroisse. Les registres sont aussitôt ouverts. Devant l'accroissement de la population et la désuétude de la bâtisse, un nouveau temple est construit en 1785 sur le site de l'ancienne chapelle qui sera démolie. Sa construction prendra près de 4 ans.

En 1926, l'exiguïté de l'église est constatée. On projette alors de la remplacer par un nouveau temple qui sera disposé sur le site du cimetière. Les ossements sont alors transportés au sud-ouest du presbytère. C’est le cimetière actuel.  Le nom «Les Écureuils » vient d’une pointe de terre qui s’avance dans le Saint-Laurent, la pointe des écureuils où il y a beaucoup de noyers ce qui attire des écureuils en grand nombre.

 

 

Vous recherchez un nom de personne, inscrivez un mot clé dans cette case:

 

 

 

Consulter la liste des sites que nous offrons»»»

 

 

L'histoire & le patrimoine de nos cimetières...

Cap-Santé

Donnacona

Neuville

Pont-Rouge

Portneuf

St-Basile

 

Copyright© 2016 Compagnie de cimetières Portneuf Est (CCPE)... Tous droits réservés.
Optimisé pour un affichage, 1024 x 768 | Plan du site